La Dentellière
Voici un extrait du règlement sur les conditions d'embauche des ouvrières qui désiraient apprendre le métier de dentellière.
En campagne, le travail se faisait à domicile, les ouvrières habitant la ville ou les environs étaient employées dans les manufactures, chaque ouvrière apportait son métier personnel.
" La postulante devait être âgée de plus de 12 ans et de moins de cinquante ans. Aucune ouvrière n'était admise si elle n'était pas capable de travailler avec une certaine perfection. Elle devait être munie d'un certificat de bonne conduite du curé, de la pureté de ses moeurs et avoir fait sa première communion. Ce certificat devait être visé par le commissariat de son domicile.
Cette admission était provisoire, rendue définitive après un mois d'essai et pour une année. Le travail était quotidien sauf les dimanches et jours fériés.
Du 1 er avril au 30 septembre le travail commençait à 6 h du matin et finissait à 8 h du soir. Un arrêt pour le repas d'une heure et demie, un petit déjeuner d'une demi heure à 9 heures du matin, soit 12 heures de travail.
Du 1er octobre au 31 mars, le travail commençait à 8 heures du matin et finissait à 10 heures du soir, un arrêt pour le repas de midi d'une heure et demie et une. collation d'une demi-heure à 6 heures du soir,
Le salaire était déterminé par le chef et les amendes aussi :
-10 sous au bout de 3 retards;
-30 sous pour une absence sans permission môme légitime;
-30 sous pour disputes troublant l'ordre de l'atelier ou poursuite et exclusion pour vols, ou pour avoir communiqué des dessins de dentelle à des personnes étrangères.
Le produit des amendes servait à récompenser six ouvrières, les plus sages, les plus assidues à raison de 30 livres chacune.